Classement Des Vins De Bordeaux

Edition du 17/01/2017
 

BORIE MANOUX

Coup de cœur

Château TROTTE VIEILLE

Propriétaire de la maison Borie-Manoux, la famille Castéja est surtout propriétaire de plusieurs crus remarquables (Châteaux Trotte Vieille, Beau-Site, Lynch-Moussas..).


Exceptionnel 2010, riche en couleur, au nez complexe de fruits rouges à noyau et de fumé, aux tanins présents auxquels il faut donner le temps de se fondre. Dans la lignée, ce très beau 2009, avec des tanins mûrs et fermes à la fois, qui se révèle complexe au nez comme en bouche, dominé par les fruits macérés et l’humus, un vin ample et flatteur, de belle garde. Superbe 2008, tout en couleur et en matière, au nez délicat, avec ces notes très persistantes de fumé, de mûre et d’épices, chaleureux, de grande évolution. Savoureux 2007, au nez puissant et subtil à la fois, aux notes de cuir et de mûre, aux tanins généreux, avec cette bouche bien charnue et séduisante dominée par les fruits à noyau et la cannelle, un vin typé, que l’on appréciera sur un foie gras aux figues en feuille de brick. Le 2006, vraiment remarquable, avec des notes de cassis, de poivre et de sous-bois, aux tanins riches, d’un bon équilibre, allie une charpente réelle à un joli fondu aux papilles, de garde. Le 2005 est un bel exemple des grands vins de terroir (le sien se situe sur un rocher avec seulement 30 cm de terre), de couleur pourpre, racé, un beau vin concentré, tout en nuances aromatiques (fraise, cerise, myrtille), où toute la puissance de ce très grand millésime joue à plein. Voir aussi le Château Batailley, à Pauillac.

   

BORIE MANOUX

Philippe Castéja
86, cours Balguerie Stuttenberg
33082 Bordeaux
Téléphone : 05 57 24 71 34
Télécopie : 05 57 87 60 30
Email : domaines@borie-manoux.fr





> Le palmares des vins


CLASSEMENT GRAVES
e_graves.jpg
LES MEILLEURS RAPPORTS QUALITE-PRIX-TYPICITE DE L'ANNEE

Les Classements du site sont réactualisés en permanence en fonction des dernières dégustations, découvertes, coups de cœur, déceptions...


IMPORTANT : pour mieux comprendre les Classements
Accédez directement aux commentaires de dégustation en cliquant sur le nom

PREMIERS GRANDS VINS CLASSÉS

CATEGORIE A
Priorité à la puissance
HAUT-BRION (PL) (b)
LA MISSION HAUT-BRION (PL)
FRANCE (PL) (b)
LESPAULT-MARTILLAC (PL) (b)
PONTAC-MONPLAISIR (PL) (b)
GRAND BOS
GRANDMAISON (PL) (b)
HAUT-LAGRANGE (PL) (b)
MALARTIC-LAGRAVIÈRE (PL) (b)
LAFARGUE (PL) (b)
ROSE SARRON (b)
(HAUT-BAILLY (PL))
HAUT-CALENS
(SMITH-HAUT-LAFITTE (PL))
CATEGORIE B
Priorité à l'élégance
CHEVALIER (PL) (b)
CARBONNIEUX (PL) (b)
BOUSCAUT (PL) (b)
BROWN (PL) (b)
LUCHEY-HALDE (PL)
CHANTEGRIVE (b)
SOLITUDE (PL) (b)
LE TUQUET (b)
D'ARRICAUD (b)
BRONDELLE (b)
DE MAUVES (b)
TOULOUZE (Graves de Vayres)



DEUXIÈMES GRANDS VINS CLASSÉS

CATEGORIE A
Priorité à la puissance
REYS
EYRAN (PL)
ROUGEMONT*
VIMONT (b)*
ROUILLAC (PL)*
HAUT-PLANTADE (PL)
SAINT-AGRÈVES
BICHON-CASSIGNOLS
(LEOGNAN (PL))
MAGENCE (b)
OLIVIER (PL)
CALLAC
ESPIOT
HAUT-MARAY*
CATEGORIE B
Priorité à l'élégance
GRAVIÈRES
JOUVENTE
(LA TOUR MARTILLAC (PL) (b)*)
(SEGUIN (PL))
CAILLIVET
PETIT-PUCH (Graves de Vayres)
PICHON-BELLEVUE (Graves de Vayres)
CAILLOUX DE VALGUY
BLANCHERIE



TROISIÈMES GRANDS VINS CLASSÉS

CATEGORIE A
Priorité à la puissance
CHERET-PITRES
(LA PERRUCADE)
BEL AIR (Graves de Vayres)*
CATEGORIE B
Priorité à l'élégance
(CASTRES)
FOUGÈRES
GRAND ABORD*
SANSARIC

> Nos coups de cœur de la semaine

Château FONTESTEAU


Le Château, bâti et fortifié au XIIIe avec les moellons arrachés aux terres qui l'entourent, a été entièrement rénové en 1997 et s'érige au sein d'un bel environnement naturel de 100 ha, dont 32 de vignes élevées dans les principes de lutte raisonnée qui minimisent l'emploi de produits de synthèse en intégrant les défenses naturelles de la vigne (60% Cabernet-Sauvignon, 29% Merlot noir, 10% Cabernet franc, 1% de Petit-Verdot). Terroir sablo-graveleux sur dalle calcaire. Vinification traditionnelle dans une cuverie moderne en Inox équipée d’une régulation thermique, cuvaison de 3 à 4 semaines, élevage de 12 mois dans quelque 700 barriques de chêne des meilleures origines françaises. Renouvellement de 25% de barriques neuves par an... Dominique Fouin apporte une attention particulière à l'état de ses ceps en remplaçant ceux qui méritent de l'être afin de maintenir toujours un niveau optimal, et propose 3 vins : Fontesteau, Messire de Fontesteau et Variation de Fontesteau. “Le 2015 est une belle réussite avec un rendement de 40 hl à l'hectare, nous explique Dominique Fouin. Il a une belle concentration, de beaux tanins, une belle couleur acquise durant la cuvaison, une belle structure, un beau fruité. Ce vin s'est construit pendant les longues macérations qui lui ont été bénéfiques et il s'est révélé avec le temps. Millésimes en vente en 2016 : 2008, 2009, 2010, 2011, 2013, 2014. Récompenses obtenues : médaille d'Argent pour le 2012 aux Vinalies Internationnales, médaille de Bronze pour le 2013 à Bordeaux, médaille d'Or pour le 2012 en 2014 à Bordeaux.” Son Haut-Médoc Cru Bourgeois 2014, de robe grenat, aux notes discrètes de sous-bois et de prune, mêle charpente et souplesse, bien typé, aux nuances de fraise des bois et d’épices au palais, de bouche à la fois puissante et velouté. Excellent 2013, au nez dominé par les petits fruits rouges (groseille, griotte), coloré, tout en souplesse. Le 2011 développe des notes subtiles et intenses de petits fruits noirs cuits et de réglisse, un vin tout en bouche, à la robe foncée, légèrement épicé en finale, avec des tanins mûrs et une charpente ample. Superbe 2010, classique de ce très grand millésime bordelais, riche en couleur, alliant finesse et structure, aux tanins soyeux mais présents, un vin velouté, parfumé, de belle matière, très réussi, donc très bien classé. Beau 2009, qui a largement mérité sa médaille d’Or Challenge International du Vin 2011, au nez dominé par le cuir et les framboises, d’une belle intensité en bouche, qui allie distinction et richesse, un beau vin ample et très savoureux, d’une belle finale. Le 2008 est de couleur pourpre, avec des arômes de fruits et d’épices, soyeux et dense, harmonieux, de belle charpente. Profitez également des sept chambres du gîte.

Dominique Fouin

33250 Saint-Sauveur
Téléphone :05 56 59 52 76
Télécopie :05 56 59 57 89
Email : info@fontesteau.com
Site personnel : www.fontesteau.com

Château LAFON


Le Château ainsi qu'une partie du vignoble sont enclavés dans les vignes du Château d'Yquem. Vignoble de 12 ha. Le Sauternes cuvée Désir 2011, d'une très jolie concentration aromatique, est de bouche savoureuse aux notes d'abricot bien mûr et de miel d'acacia, d'une longue finale, caractéristique de ce beau millésime. Le 2009, subtil, persistant, où l'on retrouve des notes franches de grillé, de brioche et de fruits confits, dense et distingué à la fois, est très fin, de garde. Le Sauternes 2013 est de bouche souple mais persistance, avec des nuances d’abricot confit, au nez comme au palais. Excellent 2011, aux senteurs subtiles, avec des notes de fruits jaunes confits, très onctueux. Beau 2010, médaille d'Argent Bordeaux 2011, puissant, tout en fruité et fraîcheur, un vin fin et velouté, de belle couleur, au nez riche et bien présent dominé par des notes de pain grillé et de fruits macérés. Excellent Château Nauton 2010, issu d'une exploitation acquise en 2005, sol graveleux sur la commune de Fargues de Langon, un vin avec ces connotations subtiles où s'allient les fruits blancs mûrs, le pain grillé et les fleurs fraîches, de bouche ample.

Earl Fauthoux

33210 Sauternes
Téléphone :05 56 63 30 82 et 06 80 00 53 94
Télécopie :05 56 63 30 82
Email : olivier.fauthoux@wanadoo.fr
Site personnel : www.chateaulafon.fr

Château BOSSUET


Le vignoble, créé et planté par Yvon et Pâquerette Dubost en 1975, est situé sur des terres exceptionnelles, uniquement composées de cailloux et de graves, limitrophe des appellations Lalande de Pomerol et Montagne Saint-Emilion. Cette propriété de 9 ha, située à 70m d'altitude, exposée au sud-ouest, et bénéficiant d'un climat océanique, possède des vignes vieilles de 30 ans en moyenne. Le vignoble n'est pas désherbé chimiquement mais travaillé régulièrement. Enfin, dans un souci de préserver la qualité de nos vins, les vendanges sont intégralement faites à la main, avec égrappage total. L'encépagement à prédominance de Merlot noir (65%) est complété par du Cabernet franc (17,5%) et du Cabernet-Sauvignon (17,5%). Superbe Bordeaux Supérieur 2012, 65% Merlot noir, 17,5% Cabernet-Sauvignon et 17,50% Cabernet franc, vendanges manuelles, triage pendant le ramassage, vinification traditionnelle..., un vin de robe soutenue, bien charnu, complexe et subtil à la fois, dominé par les petits fruits rouges mûrs et les sous-bois. Le 2011 est de robe rubis profond, d’une grande concentration aromatique avec des nuances persistantes de violette et de framboise mûre, un vin gras, épicé, tout en finale. Le 2010 est riche en couleur, classique, alliant finesse et structure, ample en bouche avec des nuances de cuir et de mûre, aux tanins harmonieux, d'une très jolie finale. Le 2009, médaille de Bronze à Paris 2012, de jolie robe pourpre, un vin riche et généreux, ferme, à dominante de pruneau et de cannelle, qui marie élégamment une finesse tannique à une rondeur persistante, d’excellente évolution. Goûtez le séduisant blanc Château Pâquerette, 65% de Sauvignon, 25% de Sémillon et 10% de Muscadelle, au nez dominé par les fleurs fraîches et les petits fruits secs, suave, tout en persistance aromatique, tout en souplesse, charmeur, idéal sur un plateau de fruits de mer. Même propriétaire que le Pomerol Château Lafleur du Roy.

Dubost et Fils

33500 Catusseau
Téléphone :05 57 51 74 57
Télécopie :05 57 25 99 95
Email : contact@chateaux-dubost.com
Site personnel : fr.chateaux-dubost.com

SCEA CHATEAU CAILLIVET


Au sein de l’appellation Graves, le Château CAILLIVET, à 35 km au sud de Bordeaux, domine la vallée de la Garonne et ses vignobles. Sur ce terroir d’exception sont cultivés 7,5 ha en rouge et 4 ha en blanc. Travaillée en agriculture raisonnée, la vigne et le suivi permanent permettent aux vins de la propriété de remporter de nombreuses récompenses : Millésime rouge 2011 médaille d’or au Concours de Bordeaux 2014, Millésime rouge 2012 médaille d’or au Concours de Bordeaux 2015. Nous serons heureux de vous les faire découvrir, avec ou sans rendez, par une dégustation dans une ambiance chaleureuse et familiale. Voilà un savoureux Graves rouge 2012 (60% Merlot, 40% Cabernet-Sauvignon), élevé en fûts de chêne, souple et soyeux, avec une structure tannique puissante, un bouquet de fruits noirs et de poivre, d’une finale persistante et boisée, qui mérite d’être attendu pour profiter de son potentiel. Le 2011 de couleur rubis, de bouche classique, de charpente soutenue, est riche et parfumé, avec ses tanins ronds et mûrs, au nez où s’entremêlent des notes d’épices et de fruits rouges mûrs, un vin structuré, parfait sur une entrecôte à la Bordelaise. Le 2010, aux notes de cerise et de sous-bois, de belle robe intense, très équilibré au nez comme en bouche, alliant charpente et rondeur, complexe, très persistant, de belle évolution. Le Graves rouge In 2012, complexe, avec des arômes de fruits noirs, d’épices, est un vin harmonieux, d’une jolie robe groseille, de bouche classique.


Lieu-dit Caillivet
33210 Mazères
Téléphone :+33(0)5 56 76 23 19
Email : chateaucaillivet@vinsdusiecle.com
Site : chateaucaillivet
Site personnel : www.chateau-caillivet.com


> Nos dégustations de la semaine

Château LAGORCE BERNADAS


Une propriété familiale depuis 1986, 60% Cabernet-Sauvignon, 40% Merlot, croupe graveleuse, graves garonnaises et pyrénéennes.
Son Moulis-en-Médoc Cru Artisan 2014, tout en couleur et en matière, au nez subtil dominé par des arômes persistants de fumé et de cerise noire, un vin très équilibré, de bouche charnue e de très bonne garde. Plus souple, le 2013, est équilibré, au nez subtil, aux nuances de cassis, d’épices et d’humus, aux tanins ronds.

Martine Valette
Lieu-dit Roque
33220 Fougueyrolles
Tél. : 06 16 11 02 14
Fax : 05 53 61 36 87
Email : lagorcebernadas@orange.fr

Voir son classement dans le Guide des Vins
Accorder ce vin avec le plat idéal dans IdéeVins

Château BASTOR LAMONTAGNE


Mêmes propriétaires que le Château Beauregard, à Pomerol. Le Château s’étend sur 56 ha, âge moyen du vignoble 35 ans, 80% Sémillon et 20% Sauvignon. Terroir silico-graveleux sur fond de calcaire. Vendanges manuelles. Élevage en barriques dont 20% de barriques neuves.
Ce Sauternes 2012, avec des arômes d’acacia et de fruits mûrs, très gras mais d’une belle fraîcheur en bouche, aux notes de fruits confits, est à déguster pour lui-même ou sur un foie gras. Superbe Sauternes 2011, aux connotations florales délicates, de bouche onctueuse et complexe, intense, alliant puissance et distinction, d'une belle ampleur en finale avec des nuances de citron, de poire, de pain brioché au palais, de belle garde. Le 2010, est un vin vif, de charpente souple, tout en élégance et fraîcheur, avec des arômes complexes de pêche, de citron et de lis, très harmonieux, intense et suave, prometteur. 
Le 2009, raffiné, tout en arômes (pain d’épice, pomme), un grand vin riche, très persistant en bouche, est déjà séducteur en ce moment, de belle évolution. Le 2008 dégage des senteurs complexes, avec des notes de tilleul et d’abricot mûr, d’une belle ampleur, est riche et très parfumé, de garde, naturellement. Très beau 2007, à forte majorité de Sémillon (90 %), d’une belle matière riche et onctueuse, de grande concentration, aux notes d’agrumes (citron, pamplemousse), un vin bien équilibré et d’une belle élégance. Il y a également Les Remparts de Bastor-Lamontagne 2013, avec un beau caractère fruité, de la fraîcheur, de la rondeur, des notes d’écorce d’orange, un Sauternes idéal au début du repas, le Caprice 2014, un vin très agréable, élégant, à déguster à l’apéritif, aux délicieux arômes de fruits à chaire blanche (poire), aux notes florales de jasmin, d’acacia, de bouche franche, et le Bordeaux blanc sec Sauvignon 2012, parfumé, de jolie teinte dorée, au nez subtil de fleurs blanches et fumé, tout en harmonie.
Pour Saint-Robert : Le Graves rouge 2014, aux nuances d’humus et de cassis mûr, un vin de bouche ample et fondue, de très bonne garde, le Graves blanc 2015, de bouche distinguée où dominent les fruits secs, de robe dorée, et le Graves blanc Saint-Robert Poncet-Deville 2013, aux arômes d’agrumes mûrs, un vin plus puissant, qui mérite une cuisine élaborée.

Directeur : Vincent Priou

Château HAUT-MARBUZET


Au sommet, incontestablement, et cela vient récompenser un formidable rapport qualité-prix-plaisir. A quelque 30 euros, en effet, ce cru, marqué par la “patte” et la passion d’Henri Duboscq, renvoie à un jardin d’enfants un bon nombre de crus surbarriqués et beaucoup plus chers. Il faut dire qu’Henri, secondé par son fils Bruno, est particulièrement chaleureux et sait de quoi il parle quand on aborde le sujet de l’élevage en barriques ou du terroir. 
Un vignoble de 66 ha, complanté à 50% de Cabernet-Sauvignon, 40% de Merlot, 5% de Cabernet franc et 5% de Petit Verdot. L’âge moyen des vignes est de 30 ans. Les vendanges sont manuelles avec recherche de surmaturité. Les vins sont élevés en barriques neuves pour chaque millésime, mais avec une maîtrise exceptionnelle pour choisir l’origine du bois et ne pas “abrutir” le vin, avec les essences à grain fin adaptées à son cru. Il faut dire qu’une expérience de quelque cinquante années, cela aide...
Formidable verticale sur place, des derniers millésimes à l’extravagant 1970. Vous allez donc exciter vos papilles, comme je l’ai fait, avec ce Saint-Estèphe 2013, bien corsé et savoureux, aux tanins riches, souples et très bien équilibrés, au nez intense (mûre, groseille, épices...), en bouche très parfumée, avec des notes de cerise mûre et de truffe, fondue et intense à la fois (25,50 e). 
Superbe 2012, “chatoyant”, dirait Henri Duboscq, d’une puissance en bouche, un grand vin, charmeur, très parfumé (griotte, humus...), mêlant exubérance au palais et finesse tannique avec une très jolie finale grillée, le style parfait de Haut-Marbuzet dans sa jeunesse (27 e). 
Le 2011, est plus “Saint-Estèphe”, avec une belle structure, un vin dense et persistant, bien corsé, qui sent bon la framboise, la prune et l’humus, d’excellente bouche. Très grand 2010, qui dégage un très beau nez, des tanins bien présents mais enrobés, un vin très équilibré, au nez intense, dense au palais, où dominent la fraise des bois mûre et le poivre, mêlant structure et charnu.
Le 2009 est splendide : de la finesse, de la complexité, de l’amplitude, un très grand vin où s’entremêlent la fraise des bois mûre, la griotte et l’humus, un vin corsé et gras, aux tanins bien présents et fondus à la fois, un millésime déjà très séducteur mais de grande évolution. On poursuit avec ce 2007, classique du millésime, ample, très parfumé, tout en souplesse, très agréable sur un civet de lapin ou des ris de veau sur canapé. Le 2006 semble se refermer, très typé par ce terroir de Saint-Estèphe, d’une complexité certaine, avec des nuances de myrtille et de grillé, de bouche puissante. Le 2005 se goûte très bien, dense, souple, structuré, au bouquet subtil et intense à la fois, un vin qui développe des arômes séduisants de cassis et de sous-bois, puissant, avec des tanins très bien équilibrés, qui mérite d’être conservé pour profiter de son potentiel.
Le 2004 est exceptionnel. Très parfumé, très complexe, aux nuances de fruits noirs macérés, de cuir et d’épices, de bouche charnue mais distinguée. Le 2002 est dans lignée, un beau vin ample, riche au nez comme aux papilles, avec ces notes de mûre et d’humus, aux tanins savoureux, coloré et dense. Somptueux 2001, l’une des plus jolies bouteilles dégustées, à la fois très souple et dense, d’une grande ampleur, développant un nez envoûtant où les fruits cuits côtoient le poivre rose et le musc, d’une longue finale, idéal sur une cassolette de ris et rognons de veau à la moutarde ou un simple tournedos grillé.
On s’oriente ensuite vers ce qui fait la force d’un grand vin, sa capacité d’évolution, en faisant un “saut” vers ce 1990, d’une grande longueur, au nez comme en bouche, avec ce côté légèrement “rancio” qui lui va parfaitement, aux tanins généreux, avec cette bouche bien charnue, ample et séduisante. Le 1989 est plus “chaud”, dominée par les fruits à noyau et la cannelle, un vin que l’on appréciera sur un foie gras aux figues, par exemple. Le 1987 parvient à maturité, il est à son apogée. Le 1982 ne fait pas son âge, mêlant densité et harmonie, tout en nuances d’arômes, où dominent la réglisse et les épices, de bouche intense, vraiment remarquable. On poursuit avec ce 1978, très classique, et du millésime et de son terroir, où se décèlent des connotations de de fruits à noyau et de fumé, tout en bouche comme le 1975, surprenant par sa vivacité, sa couleur, son ampleur, comme ce grand 1970, lui aussi, d’une bouche dense, subtilement parfumée (champignons, cuir), avec des tanins raffinés, un vin qui emplit le palais.
Henri Duboscq et sa sœur Anne-Marie se sont associés à Philippe Jorand pour lancer un vignoble de 13 ha qui s'étend sur les communes de Gaillan et de Queyrac. On y goûte ce joli Médoc Château Layauga-Duboscq cuvée Renaissance 2013, de robe pourpre soutenu, parfumé, séveux, généreux et persistant en bouche (14,50 e). Au même prix, leur 2012, tout en arômes, de bouche bien corsée, de couleur intense, allie en bouche rondeur et puissance, une très bonne structure et des arômes de fruits cuits et d’épices en finale. Le 2011 d’un beau rouge sombre, charpenté, avec des tanins boisés présents, est très aromatique et ample, avec de la persistance. 
Le 2010 est évidemment plus dense, bien charnu comme le 2009, harmonieux, aux connotations fruitées, aux notes d’humus et de vanille, alliant une bonne base tannique à une finesse persistante. Excellent 2008, qui parvient à maturité, tout en couleur et en matière, au nez de griotte et de fumé, aux tanins mûrs.

Henri et Bruno Duboscq
1, rue Saint-Vincent
33180 Saint-Estèphe
Tél. : 05 56 59 30 54
Fax : 05 56 59 70 87
Email : infos@haut-marbuzet.net

Voir son classement dans le Guide des Vins
Accorder ce vin avec le plat idéal dans IdéeVins


> Les précédentes éditions

Edition du 10/01/2017
Edition du 03/01/2017
Edition du 27/12/2016
Edition du 20/12/2016
Edition du 13/12/2016
Edition du 06/12/2016
Edition du 29/11/2016
Edition du 22/11/2016
Edition du 15/11/2016
Edition du 08/11/2016
Edition du 01/11/2016
Edition du 25/10/2016
Edition du 18/10/2016
Edition du 11/10/2016
Edition du 04/10/2016
Edition du 27/09/2016
Edition du 20/09/2016
Edition du 13/09/2016
Edition du 06/09/2016
Edition du 30/08/2016
Edition du 23/08/2016
Edition du 16/08/2016
Edition du 09/08/2016
Edition du 02/08/2016
Edition du 26/07/2016
Edition du 19/07/2016
Edition du 12/07/2016
Edition du 05/07/2016
Edition du 28/06/2016
Edition du 21/06/2016
Edition du 14/06/2016
Edition du 07/06/2016
Edition du 31/05/2016
Edition du 24/05/2016
Edition du 17/05/2016
Edition du 10/05/2016
Edition du 03/05/2016
Edition du 26/04/2016
Edition du 19/04/2016
Edition du 12/04/2016
Edition du 05/04/2016
Edition du 29/03/2016
Edition du 22/03/2016
Edition du 15/03/2016
Edition du 08/03/2016
Edition du 01/03/2016
Edition du 23/02/2016
Edition du 16/02/2016
Edition du 09/02/2016
Edition du 02/02/2016
Edition du 26/01/2016
Edition du 19/01/2016
Edition du 19/01/2016
Edition du 12/01/2016
Edition du 05/01/2016
Edition du 29/12/2015
Edition du 22/12/2015
Edition du 15/12/2015
Edition du 08/12/2015
Edition du 01/12/2015
Edition du 24/11/2015
Edition du 17/11/2015
Edition du 10/11/2015
Edition du 03/11/2015
Edition du 27/10/2015
Edition du 20/10/2015
Edition du 13/10/2015
Edition du 06/10/2015
Edition du 29/09/2015
Edition du 22/09/2015
Edition du 15/09/2015
Edition du 08/09/2015
Edition du 01/09/2015
Edition du 25/08/2015
Edition du 18/08/2015
Edition du 11/08/2015
Edition du 04/08/2015
Edition du 28/07/2015
Edition du 21/07/2015
Edition du 14/07/2015

 



Château HAUT FERRAND


Château LESTAGE-DARQUIER


Vignobles GASSIES-GAUTEY


Château LUCHEY-HALDE


Château Le BOURDIEU


Château CORNEMPS


Château FONROQUE


Château de COUDOT


Château FONBADET


Château LAUDUC


Château DARIUS


Château Les MOINES


Château FOURCAS-DUPRÉ


Château CANTENAC


Château HOURTIN-DUCASSE


Château LA TOUR DU PIN FIGEAC


Château ORISSE du CASSE


Château du MOULIN VIEUX


Château PASCAUD


Château de LAUBERTRIE


Château La GALIANE


Château BOSSUET


Château HAUT-CALENS


Château LAGRANGE Les TOURS


Château VALENTIN



CLOS TRIMOULET


CHATEAU DE BEAUREGARD


DOMAINE DE LAUBERTRIE


MAISON MOLLEX


CHAMPAGNE VAUTRAIN-PAULET


DOMAINE GOURON


CHATEAU REDORTIER


CHAMPAGNE MAURICE VESSELLE


DOMAINE GUIZARD


SCEA CHATEAU DAVID


LA BASTIDE BLANCHE


CHATEAU LE SOULEY-SAINTE-CROIX


CHAMPAGNE GOSSET


CHAMPAGNE NATHALIE FALMET



 

 

© SARL MALTA. Reproduction interdite - Mentions légales